Montpont en Bresse


Aller au contenu

Menu principal:


Nouveau gérant à l'Entreprise "Giro cible"

Artisanat et Commerce

L'entreprise Giro cible, spécialisée dans l'équipement des stands de tir a un nouveau gérant depuis sept mois.
Il s'agit de M. Fabien RICHARD (photo ci-jointe) qui vit à LOUHANS-CHATEAURENAUD et qui a pris la suite de Christine GRUARDET et Bernard ODET qui eux, ont pris leur retraite.
Lorsqu'il a repris cette entreprise, il était déjà salarié de la structure depuis 25 ans.. Il a ainsi passé un quart de siècle, a réaliser tout l'équipement qui accompagne les cibles: boîtiers automatisés, supports, récupérateurs de balles et plombs, ramène--cibles,... étant ainsi les seuls en France a pouvoir faire du sur-mesure.

GIROCIBLE équipe en effet des stands de tir dans toute la France. C'est ainsi que la structure équipe des stands de loisirs, des écoles de la discipline, des stands d'entraînement pour la police (à COLMAR par exemple) mais aussi certaines compétitions telles que l'équipement de 20 postes aux derniers championnats de France de tir à 10 mètres à LORIENT.

L'Entreprise travaille également en sous-traitance en Finlande, en Belgique ou encore aux Pays-Bas. Elle est en bonne santé puisque son chiffre d'affaires a été en hausse de 13% entre décembre 2017 et décembre 2018.

Si la ciblerie constitue 98 % de son activité, elle entend se développer dans un secteur plus large : la métallerie. Des garde-corps ou des rampes pour les personnes handicapées par exemple ou des réparations pour les agriculteurs, ont ainsi été effectués

Cette année Fabien a investi dans un logiciel de dessin industriel en vue de diversifier son activité et tenter d'embaucher.

Cette entreprise a été créee en 1974 et portait alors le nom de son fondateur :Jean JOBIN, ancien champion de France de tir. Il avait débuté en imaginant une machine pour ramener les cibles ou les faire tourner. C'est ainsi qu'il a parcouru des millions de kms pour exposer sur des stands. Il lui a fallu quinze années pour démarrer comme il faut et voyant la retraite arriver, il a cédé son entreprise en 2006 à Christine GRUARDET et Bernard ODET.


Sous-menu


Retourner au contenu | Retourner au menu